Quoi faire avec LinkedIn quand on n’est pas en recherche d’emploi ?

Pour ne pas être LinkedOut de LinkedIn.

Il y a des signes clairs qu’on est en flagrant délit de procrastination sur internet. Pour moi, je sais que je suis en train de faire n’importe quoi sauf travailler lorsque je suis en rendu à stalker le monde, à regarder des courses de billes sur YouTube et à faire un tour sur LinkedIn.

Ouais, je n’ai pas ce réseau social en très haute estime…

LinkedIn, qui pourrait aussi être considéré comme le mal-aimé des réseaux sociaux, reste malgré tout très populaire. Aux États-Unis, trois millions d’emplois y sont affichés chaque mois. À Montréal, nous serions environ 434 000 membres. Il paraît que des gens se trouvent réellement des emplois sur LinkedIn, mais ça, c’est comme un resto Belle Province propre : j’en ai entendu parler, mais je n’en ai jamais vu…

Mais une fois que l’emploi est trouvé, on fait quoi avec notre compte?

Toutefois, en partant du principe que l’application est aussi populaire, il doit bien y avoir des gens qui y trouvent leur compte et qui réussissent à s’y trouver un emploi. Mais une fois que l’emploi est trouvé, on fait quoi avec notre compte LinkedIn? Est-ce que c’est l’équivalent de rester à l’hôpital alors qu’on est guéri?

Voici quelques pistes.

Le mettre à jour

Personnellement, mon fil LinkedIn est rempli de personnes à qui je n’ai jamais parlé de ma vie et qui proviennent d’un ancien domaine dans lequel j’ai fait carrière. Après tout, notre profil LinkedIn est comme un CV en ligne. C’est pertinent de le garder à jour.

En le gardant frais, on laisse une trace de nos accomplissements et autres évènements saillants de notre carrière qui seront facilement « surlignables » dans notre prochain CV. (Pas celui en ligne, celui qu’on va envoyer par mail ou imprimer pour notre prochaine entrevue.)

On peut aussi en profiter pour ajouter des contacts de notre nouvel emploi. En préparant son réseau en amont, ça ne sera pas étrange à faire si jamais on se met tout à coup à ajouter un tas de connexions lors d’une éventuelle recherche d’emploi.

Je le sais, mettre son LinkedIn à jour lorsqu’on a déjà un emploi, c’est aussi motivant que de donner un coup de balai quand on vient de passer la serpillère, mais croyez-moi, ça peut être utile. Qui sait ce que vous réserve l’avenir.

Être subtil

En même temps, on ne veut pas nécessairement envoyer de messages subliminaux en étant sur le réseau social qui sert à se trouver un job lorsqu’on en a déjà un. Ça revient à être sur un site de rencontres alors qu’on est déjà en couple.

Ainsi, faites un tour dans vos préférences et confidentialité et vérifiez que la section Comment les autres voient votre activité sur LinkedIn soit mise à jour de la meilleure façon pour vous. Après tout, peut-être qu’un chercheur de tête peut vous approcher et que ça serait souhaitable que votre entourage ne soit pas mis au courant de votre nouveau contact.

LinkedIn a maintenant une section où vous pouvez vous adresser uniquement aux recruteurs. C’est l’endroit parfait pour envoyer votre véritable intention si vous êtes ouverts aux propositions sans nécessairement être désespérés de changer d’emploi.

Sachez toutefois que certains patrons sont vraiment intenses et surveillent maladivement leurs employés sur ce réseau social. Oui oui, ça existe des gens avec tellement de temps libre qu’ils finissent par stalker des gens sur LinkedIn! Ce qui doit être aussi excitant que d’espionner des vaches qui broutent dans un pré.

Mais continuez de vous en servir pour vous vanter de vos exploits. En gros, tant que vous n’avez pas l’air en recherche active d’emploi, vous devriez être correct.

Entretenez votre réseau

Dans le potluck solennel qu’est LinkedIn, même si vous n’amenez pas tant de nouvelles choses à goûter au groupe, vous pouvez tout de même contribuer en demeurant au courant des changements chez vos contacts.

Likez, commentez, partagez, faites-vous remarquer! J’ai beau pleurnicher que mon expérience LinkedIn ne m’amène rien, c’est principalement de ma faute vu mon manque d’implication sur la plateforme.

Continuez à participer et engagez-vous dans des discussions. Félicitez les changements de postes avec un message personnalisé au lieu des phrases préprogrammées.

Ce sera ainsi pas si étrange de retontir de nulle part lorsque vous retomberez en recherche d’emploi. Vous n’aurez pas l’air de la personne qui passe sa vie devant la télé et qui écrit à ses contacts seulement lorsqu’il a besoin d’aide pour déménager.

Soyez sympathique. Dans un milieu un peu drabe, avoir un peu de personnalité vous fera rayonner comme un arc-en-ciel en soirée!

J’ai d’ailleurs interrogé ma communauté LinkedIn avec ce sujet. Avec plus de 1300 vues sur ma publication, j’aurais aimé recevoir plus de six réponses. Un scénario qui aurait pu me faire croire que mon LinkedIn n’est pas une ville fantôme du web.

Personnellement, j’ai obtenu plus de contrats via ma page Facebook et mon compte Instagram que par LinkedIn, où tout le monde m’a l’air de robots corporatifs en cravate.

Toutefois, si ça marche pour vous, continuez cette recette gagnante! Personnellement, j’ai l’impression que tout ce que je fais sur LinkedIn passe à la trappe, ce qui me dérange et me décourage de l’utiliser, mais je devrais me forcer davantage.

Je me dis simplement que si je voulais me faire mettre en contact avec des gens intéressants juste pour me faire ignorer, j’irais sur Tinder.

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up