COUP DE CHANCE : 7 INVENTIONS DUES AU HASARD QUI ONT RAPPORTÉ UNE FORTUNE

Ka-ching !

Trouver un billet de 20 euros qui brille au soleil, seul au monde. Croiser un crush quand on se sent particulièrement mignon.ne. Faire une folle invention sans le vouloir… qui va au final rapporter des millions, que dis-je, des milliards d’euros. Vous avez bien lu. On a tous vécu des instants de chance pure, mais disons que certains ont un peu plus le cul bordé de nouilles que d’autres.

Voici l’histoire de sept inventeurs qui ont fait fortune grâce à la sérendipité, c’est-à-dire en faisant une découverte ou une invention tout à fait par hasard.

Corn Flakes

Avez-vous déjà remarqué une baisse de libido après avoir mangé un bol de Corn Flakes? Selon un sondage très sérieux dans mon entourage (tousse tousse), c’est peu commun. C’est dire à quel point le docteur John Harvey Kellogg, directeur d’un sanatorium à Battle Creek dans le Michigan, était dans le champ en imposant un régime très strict à ses patients dans le but d’apaiser les passions (aka contrer la masturbation). Pas d’alcool, de caféine, de tabac, de gras…

DES MILLIARDS DE BOLS SE SONT MANGÉS SANS POUR AUTANT AFFECTER LA LIBIDO DE QUI QUE CE SOIT.

C’est dans cette optique qu’il a décidé de servir aux malades des flocons de maïs créés par pur accident. Après avoir laissé du blé bouilli refroidir, Kellogg et son frère Will ont constaté qu’il s’était rassis. En tentant de l’aplatir pour en faire une pâte, les frérots se sont retrouvés devant de petits flocons légers, simples, et ma foi assez réjouissants. Le brevet a été déposé en mai 1894… Et depuis, des milliards de bols se sont mangés sans pour autant affecter la libido de qui que ce soit. En 2018, la compagnie Kellogg a engrangé pas moins de 13,55 milliards de dollars américains. Oups?

 

Coca-Cola

« Ouvre un Coca-Cola, ouvre du bonheur ». John Pemberton, pharmacien d’Atlanta et vétéran de la guerre de Sécession, était loin de se douter qu’il allait créer une des boissons les plus populaires du monde en tentant de trouver un médicament pour lutter contre ses douleurs et sa dépendance à la morphine en 1885. Et pourtant!

JUSTE EN 2018, LA COMPAGNIE A ENCAISSÉ 31,86 MILLIARDS US. ÇA VA LA VIE, HEIN?

Alors que la première version French Wine Coca était alcoolisée (oui oui), la nouvelle formule n’en contenait plus une goutte après l’interdiction de l’alcool dans la ville en 1886. Comment Pemberton a-t-il réussi à garder le p’tit kick à sa fameuse boisson? En ajoutant de l’eau gazeuse! Et hop, le Coca-Cola était officiellement né… et les milliards de dollars se sont empilés. Juste en 2018, la compagnie a encaissé 31,86 milliards US. Ça va la vie, hein?

Aspartame

En 1965, James Schlatter, chimiste chez G.D. Searle & Company, a eu toute une surprise en goûtant par accident à un intermédiaire de synthèse qui devait être testé pour traiter des ulcères. C’est que son doigt avait un petit goût sucré, alors que ce qui compose l’aspartame, l’acide aspartique et la phénylalanine, n’en contient pas.

MONSANTO A ACQUIS L’ENTREPRISE EN 1985 POUR 2,7 MILLIARDS DE DOLLARS US!

« Mais diantre! », s’est-il sûrement écrié au fond de son labo. Ça a donné un édulcorant artificiel soulevant beaucoup de questions concernant ses effets sur la santé, qui a pourtant permis à la compagnie de faire fortune sous le nom de marque NutraSweet. Monsanto a acquis l’entreprise en 1985 pour 2,7 milliards de dollars US!

Dynamite

Le chemin d’Alfred Nobel vers l’invention de la dynamite n’a pas été de tout repos. À la tête d’un atelier de fabrication de nitroglycérine en Suède, le chimiste a perdu plusieurs collègues – et même son petit frère – après un accident de travail en 1864.

Quelques années plus tard, Alfred Nobel a observé qu’une boîte de nitroglycérine avait fui dans une célite, un matériau poreux. Inspiré, le scientifique a alors inventé un explosif solide beaucoup plus sécuritaire, breveté en 1867. Sans surprise, la dynamite lui a rapporté é-nor-mé-ment d’argent… qui a ensuite contribué à la naissance des Prix Nobel, sa propre initiative.

Nutella

Comfort food par excellence, le Nutella a ravi bien des palais (et en a aussi fait capoter plus d’un à cause de l’huile de palme qu’il contient). C’est en 1946 que Pietro Ferrero a eu la bonne idée de créer un gâteau enrobé d’un glaçage fait à partir d’une crème au chocolat. Vu que le cacao était denrée rare en Italie à cette époque, le brave pâtissier a eu l’idée d’utiliser également des noisettes broyées.

JUSTE POUR LE FUN : LA FAMILLE FERRERO DÉTIENT UNE FORTUNE ESTIMÉE À 31 MILLIARDS DE DOLLARS AUJOURD’HUI!

Une journée assez chaude merci, la crème au chocolat a fondu… devenant la première batch officielle de Nutella. Le fils de Pietro, séduit, a décidé d’adapter cette substance, qui est alors devenue « Supercrema » avant de prendre le nom de « Nutella » en 1964. Inutile de dire que ça a été un succès très lucratif. Juste pour le fun : la famille Ferrero détient une fortune estimée à 31 milliards de dollars aujourd’hui!

Viagra

Robert Furchgott du laboratoire Pfizer ne pensait sûrement pas rendre heureux autant d’hommes en tombant sur le sildénafil! Si les cliniciens ont d’abord cru que cette substance allait être parfaite pour traiter les angines de poitrine, ils ont plutôt réalisé qu’elle pouvait causer un drôle d’effet secondaire : une solide érection.

 

BREVETÉ EN 1996, LE VIAGRA EST DEVENU UN IMMENSE SUCCÈS COMMERCIAL.

Breveté en 1996, le Viagra est devenu un IMMENSE succès commercial et c’est en 2012 qu’il a atteint son plus haut chiffre de vente : il s’est vendu pour plus de deux milliards de dollars US de petites pilules bleues dans le monde. Ka-ching!

Botox

Saviez-vous que le botox est en fait une toxine botulique? On en apprend tous les jours. C’est après avoir traité une femme pour blépharospasme avec cette fameuse toxine, développée par le docteur Alan B. Scott, que l’ophtalmologiste Jean Carruthers a remarqué que sa patiente avait soudainement moins de rides dans le front… Et c’était le début d’un temps nouveau!

Si le traitement esthétique a d’abord été extrêmement controversé, il a depuis rapporté des milliards de dollars au laboratoire Allergan qui s’est donné le défi de le commercialiser. D’ici 2024, il est estimé que le Botox rapportera 4,6 milliards de dollars annuellement à l’entreprise américaine!

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up